Fils pour travaux d’aiguille : types, variété et utilisation

Fils pour travaux d’aiguille : types, variété et utilisation

Bien que les fils à coudre soient les plus connus de la plupart des gens, la vérité est que pour les amateurs de travaux d’aiguille, le champ est beaucoup plus vaste. Il existe une grande variété de fils, non seulement en fonction de leur utilisation, mais aussi de la matière dont ils sont faits, de la façon dont ils sont présentés, ainsi que de leur finition.

Il n’est donc pas surprenant qu’une personne qui a un hobby spécifique dans le monde des travaux d’aiguille sache d’un coup d’œil quel est le fil dont elle a besoin pour réaliser le projet qu’elle a en tête ainsi que les caractéristiques que celui-ci doit remplir.

Une variété de fils pour les travaux de couture

Il existe de nombreuses techniques qui nécessitent un fil à coudre spécifique, dont on trouve une grande variété sur le marché. Ainsi, le fil de laine que nous utilisons pour le crochet, le fil de canette ou le fil à broder sera différent.

  • Crochet ou ouvrage au crochet

Le fil de crochet est travaillé avec des aiguilles en aluminium, qui sont plus fines que celles en plastique et sont adaptées en fonction de la taille du fil de crochet. En règle générale, ces aiguilles sont numérotées en mm. Il est très important que nous fassions attention à la numérotation de notre aiguille avant d’acheter le fil, pour obtenir un travail conforme à notre intention.

Le tricot se fait généralement avec de la laine, le fil dont nous avons besoin est donc l’un des plus connus.

Le fil de point de croix a ses caractéristiques essentielles pour pouvoir réaliser cette technique de broderie populaire. Le fil mouliné, un fil formé de 6 brins, est prêt à être divisé en brins selon nos besoins. Le fil pour point de croix est l’un des plus populaires dans le monde des travaux d’aiguille.

Les fils de fuseau sont destinés à la réalisation de la dentelle, ils sont donc en règle générale en coton, bien que la soie et le lin puissent également être utilisés, ceux-ci étant beaucoup plus fins que le premier.

Les fils à broder peuvent être en coton, en polyester ou en polyamide. Ils sont généralement livrés en bobines, mais ils peuvent aussi être présentés en écheveaux.

Un autre aspect que nous devons prendre en compte et que nous ne devons jamais négliger, est le tissu de base que nous allons utiliser dans le travail, car le choix du fil dépendra également de sa matière. À ce facteur, s’ajoutent la texture et la variété chromatique du fil, ainsi que l’intentionnalité de l’effet que nous voulons obtenir dans notre œuvre une fois qu’elle est prête.

Différentes présentations des fils à coudre

Les fils sont commercialisés sous différentes formes, la plus connue étant la présentation en bobine. Ensuite, nous allons passer en revue les types de présentation :

  • Lasos : les extrémités peuvent être facilement séparées.
  • Torsadé : dans ce cas, les brins sont inséparables, formant un seul fil d’une certaine épaisseur.

Types de matériaux dans la fabrication du fil

On y trouve des fils fabriqués à partir de matières naturelles, comme le coton, la lada, la soie ou le lin, ainsi que des matières industrielles comme le polyester, la rayonne, le nylon et le lamé.

Ainsi, on trouve différents types en fonction de la matière première utilisée :

Fils de coton

Mouliné

fil de coton mouliné

Les fils de coton sont généralement présentés en mouliné, constitué d’écheveaux de 8 m de fil composé de 6 brins qui peuvent être séparés indépendamment. Ils sont utilisés, comme nous l’avons déjà mentionné, principalement pour le point de croix, mais aussi pour la broderie traditionnelle sur des tissus en coton, panama…

Perlé

fil de perle

Ce fil est totalement indissociable, il est fabriqué avec différentes épaisseurs qui varient du numéro 3 au numéro 12 (le plus fin). Aujourd’hui, il se distingue par sa variété chromatique et son aspect légèrement brillant. Ils sont généralement commercialisés sous forme de tresses ou de boules.

Coton pour la broderie monobrin

On trouve également une large gamme de couleurs, avec une certaine luminosité et des épaisseurs qui varient de 16 (la plus épaisse) à 30 (la plus fine). Composé de 4 brins indissociables, il est utilisé pour tout type de broderie (point d’ourlet, point de smocking, etc.).

Tapisserie en coton

fil de coton d'ameublement

Ce fil de couleur mate est généralement assez épais. Commercialisé en écheveaux, il est composé de 5 brins qui travaillent ensemble pour éviter l’effilochage. Il est généralement utilisé en tapisserie sur toile ainsi que dans les travaux au demi-point.

Coton pour le crochet

fil de crochet

Communément distribué en boules à partir de 50 gr. et avec une grande variété chromatique. Il contient 3 brins très tordus et inséparables et l’épaisseur du fil sera très variable selon que l’on veut que l’ouvrage soit plus fin ou plus épais.

Fils de soie :

fils de soie et de rayonne

Fil de soie normal

Commercialisé en écheveaux ou en bobines, ce fil se distingue par sa douceur et sa brillance. Il est composé de 4 à 6 brins divisibles. Il est quelque peu glissant et donne une belle finition lumineuse à l’ouvrage.

Fil de rayonne

Imitation du fil de soie, le fil de rayonne est également d’une grande beauté, d’une brillance et d’une couleur intense. On le trouve en écheveaux ou en bobines et il est composé de 4 brins que l’on peut séparer en fonction de ce que l’on veut travailler.

Fil métallique

fil métallique

Fabriqué en matière synthétique avec un composant métallique, il est quelque peu difficile à utiliser en raison de son élasticité et de sa fragilité face aux frottements. Nous trouvons une large gamme de fils métallisés en termes de couleurs et d’épaisseur.

Dernières recommandations concernant le fil pour travaux d’aiguille

En bref, nous devons nous habituer à travailler avec des fils de qualité provenant des principaux fabricants, car le résultat de notre travail en sera grandement affecté. En outre, il faudra tenir compte du traitement de l’ouvrage avec le fil (lavage, séchage, repassage, produits…).

Et enfin, il faut toujours tenir compte du fait que la teinture du fil peut varier, il y a donc des différences d’une teinture à l’autre. C’est pourquoi, au début de notre travail, nous devons toujours veiller à choisir la quantité de fil dont nous allons avoir besoin pour éviter ces changements de couleur.

Que pensez-vous de l’article ? Nous espérons que nous avons contribué à dissiper certains doutes et que vous mettrez nos conseils en pratique. Et maintenant, créons !

Postes connexes

Comment choisir les ciseaux parfaits pour la couture ?

Comment choisir les ciseaux parfaits pour la couture ?

Prêt pour la SEMAINE NOIRE ?

Prêt pour la SEMAINE NOIRE ?

fallback-image

Vacances avec enfants : apprendre à coudre

une “boîte” pleine de créativité

une “boîte” pleine de créativité

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *