Fils à coudre : histoire, variété et utilisation

Fils à coudre : histoire, variété et utilisation

Pourquoi mon fil à coudre s’est-il cassé ? Le fil est-il trop gros ? Ce fil est-il trop fin pour mon projet ? Lorsque nous débutons dans le monde de la couture et que nous voyons tant de fils, nous ne savons pas exactement lequel choisir et dans le doute, nous choisissons toujours le fil générique, mais est-ce le bon pour notre travail ? Souvent ce n’est pas le cas et il vaut mieux se tourner vers les blogs ou les merceries pour nous guider un peu.

L’ORIGINE DU FIL À COUDRE

On dit que le fil est apparu au Paléolithique sous la forme d’un cordon créé avec des fibres végétales ou de la peau animale qui étaient coupées en fines bandes et que plus tard, en Europe centrale, on a commencé à tisser des vêtements avec l’idée de couvrir le corps. Finalement, la technique du filage s’est développée en Égypte, où l’on a réussi à utiliser efficacement des fibres végétales ou de la laine animale pour créer des tissus de grande qualité, dont certains modèles sont encore conservés aujourd’hui. En Chine, le filage de la soie a été développé et s’est finalement répandu dans des pays comme l’Inde, la Perse et la Grèce, devenant un article de luxe. Au XVIIIe siècle, le filage est devenu l’un des principaux métiers, notamment en Angleterre.

Au fil du temps, la révolution industrielle et la création de la mode en tant que concept ont stimulé le secteur textile et, avec lui, la création de fils de meilleure qualité.

Aujourd’hui, nous pouvons compter sur une immense variété de fils à coudre, chacun ayant une utilité particulière pour tirer le meilleur parti de nos projets de couture.

RECOMMANDATIONS POUR L’UTILISATION DU FIL À COUDRE

Avec l’utilisation de nouveaux tissus et de nouvelles machines, de nouvelles mesures s’imposent quant au choix du fil à utiliser pour que le vêtement final soit résistant au fil des ans. Que faut-il prendre en compte pour choisir son fil à coudre ?

Tout d’abord, s’il provient de fibres végétales comme le coton, il n’aura pas une très grande résistance. Cependant, ceux qui proviennent de fibres animales ou synthétiques ont une consistance plus élevée, étant plus forts et plus résistants. Cela ne signifie pas qu’un fil est meilleur qu’un autre, cela dépendra du niveau de finition dont vous avez besoin pour votre couture.

Conseils pour choisir un fil à coudre :

  • Achetez du fil de qualité : choisir un fabricant de fil à coudre réputé sera toujours un gage de qualité. Des marques comme Gütermann ou Coast promettent une bonne qualité et des finitions assurées.

  • Quel fil à coudre choisir en fonction du tissu ?

Si le tissu est synthétique ou mixte (polyester et coton), il est conseillé d’utiliser des fils en polyester.

Si le tissu est naturel, il est important d’utiliser des fils en coton ou en lin.

  • Vérifiez l’épaisseur du fil, plus il est épais, plus il sera résistant, mais il aura aussi plus de volume. Et si le fil est trop fin, il peut se casser. La plupart du temps, il est recommandé d’utiliser un fil d’épaisseur moyenne.

VARIÉTÉ DE FILS À COUDRE

Vous souvenez-vous qu’il existe différents types de coutures dans la machine ? Il en va de même pour les types de fils à coudre. Il existe une grande variété de fils, aussi bien pour la couture à la main que pour la machine à coudre, et leur connaissance nous aidera à éviter la casse des fils à l’avenir, lorsque nous travaillons avec eux.

  • Fil générique : également connu sous le nom de fil de térylène, il est le plus utilisé car il permet de coudre toutes sortes de tissus, à la machine comme à la main. Elles sont fabriquées en polyester, ce qui les rend résistantes, et elles sont aussi un peu souples, ce qui les rend très maniables, abordables et faciles à trouver dans toutes les couleurs. Vous pouvez coudre des rideaux, des vêtements, etc. avec ce fil.

  • Fil de bâti : il est en coton et, comme il n’est pas aussi résistant que les fils en polyester, il est déconseillé de l’utiliser pour les machines à coudre, mais il est conseillé de l’utiliser pour le bâti à la main, car il se casse facilement.
  • Fils à broder : ils sont généralement en coton, en rayonne ou même en métal. Ils sont livrés en bobines et il existe différentes épaisseurs pour s’adapter à notre travail.

  • Fil élastique : idéal pour la couture de maillots de bain, de vêtements de sport ou de tissus tels que le lycra. En outre, il est essentiel de rassembler les coutures facilement.
  • Fil de nylon ou de laine en bobine : il est idéal pour les surjeteuses car c’est un fil fin et résistant.
  • Fil ficelle : c’est un fil solide et épais qui est utilisé pour finir les coutures ou coudre les boutons, car il donne un peu de volume à la couture. Il est très utilisé dans les ourlets des jeans ou dans les lonetas.

  • Fil de soie : Il est idéal pour coudre des tissus soyeux, mais son prix est plus élevé. Il est quelque peu glissant à l’utilisation, mais il donne une finition lumineuse et décorative caractéristique, ce qui en fait un bon choix pour la lingerie ou les vêtements qui nécessitent une finition décorative.
  • Fil de coton : on le trouve aujourd’hui dans une large gamme de couleurs, il existe plusieurs épaisseurs, mais la plus courante est le 50. Vous pouvez l’utiliser pour les vêtements en coton, les tissus naturels, pour les personnes allergiques, pour le reprisage, etc.

Nous espérons que ce post vous aidera si vous débutez dans le monde de la couture. Et comme il n’est jamais facile de se lancer, nous vous donnons aujourd’hui un petit coup de pouce pour vous permettre d’entreprendre ce nouveau projet. Maintenant, créons !

Postes connexes

Comment choisir les ciseaux parfaits pour la couture ?

Comment choisir les ciseaux parfaits pour la couture ?

Prêt pour la SEMAINE NOIRE ?

Prêt pour la SEMAINE NOIRE ?

fallback-image

Vacances avec enfants : apprendre à coudre

une “boîte” pleine de créativité

une “boîte” pleine de créativité

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *